Archives pour la catégorie Frank

Le passage de grade

Qu’est-ce que le passage de grade ? Que représente-t-il ? Quelle est son utilité ? Est-ce un but, une fin ?

Les passages de grades, la délivrance de ceintures de couleur sont un usage occidental, un système mis en place pour valoriser les élèves, les « récompenser ».

Traditionnellement le grade faisait plutôt référence à un degré d’avancement dans l’école, une fonction, une place dans la hiérarchie imposant une responsabilité.

Système de grades dans les arts martiaux traditionnels :

Ce système de grades est celui qui était utilisé par les écoles d’arts martiaux au Japon avant l’adoption du système Kyū/Dan. Il est encore utilisé par certaines écoles et parfois en parallèle avec le système Kyū/Dan.

  •  1-Deshi : Disciple de l’école.
  • 2-Uchi deshi : Disciple interne de l’école, c’est-à-dire vivant au dojo. Souvent un uchi deshi s’occupe de tâches ménagères et d’autres petits travaux en contrepartie de l’enseignement qu’il reçoit.
  • 3-Disciple avancé de l’école.
  • 4-Instructeur de l’école.
  • 5-Maître d’armes de l’école.
  • 6-Grand maître de l’école (dans la plupart des écoles le titre de shihan ne peut être obtenu qu’à partir du 8e Dan
  • 7-Menkyo kaiden : Diplôme très rare décerné à l’élève qui connaît tout l’enseignement de l’école y compris tous les enseignements secrets.
  • 8-Grand homme accompli

Traditionnellement, il est commun d’afficher ses grades dans un cadre, au mur ou sur un meuble, chez soi ou dans l’enceinte de son dojo. Ce comportement n’a pas pour but de satisfaire son propre égo, mais de rappeler à soi-même ou aux autres ses engagements, ses obligations, le chemin parcouru et celui qui reste à parcourir.

Pour moi aujourd’hui, dans notre monde moderne, plus on avance dans la pratique de l’aïkido, plus on s’implique, plus on s’engage à accepter une responsabilité au sein de l’école, du dojo.

Les grades sont là pour jalonner le parcours du pratiquant, le renseigner sur son état, sa technicité. Le grade n’est pas un but, un objectif à atteindre. On ne s’entraîne pas spécialement pour le passage de grade, on se met en situation à l’approche de l’examen.

Le pasage de grade kyu se fait au dojo, dans le club avec ses partenaires habituels contrairement au passage de grade dan qui est organisé devant un jury d’examen, choisit au sein d’un collège de jurys d’examen formés au sein de leur fédération respective, sous l’autorité de l’Union des Fédérations d’Aïkido (UFA).

Le passage de grade dan est un moment de pratique, un instant durant lequel on échange ses connaissances avec des partenaires que l’on ne connaît pas. C’est une expérience que l’on renouvelle jusqu’au 4ème dan. Alors profitez-en !

Frank Dauvé, 4ème dan, l’enseignant du dojo de Maisons-Alfort

La saison se termine…

Voilà,

La saison se termine. Cette année nous avons insisté sur l’étude des saisies proximales et distales. Cette forme de travail nous permet de mieux comprendre l’utilité d’un corps bien placé (seika tanden, shiseï et verticalité). Les ukémis (chutes arrière et avant) sont une étude constante dans l’aïkido. Elles nous permettent une pratique sécurisante et l’expression de la puissance de tori. Au fil des années cette étude ne doit pas être oubliée et doit faire l’objet d’une régulière attention.

Comme tous les ans nous terminons la saison fin juillet. Les cours du mois de juillet ont lieu au dojo de l’association. Ces cours nous permettent d’écourter l’interruption estivale. N’oubliez pas que des stages fédéraux ou autres sont proposés un peu partout en France et à l’étranger.

Je termine en adressant toutes mes félicitations aux élèves, petits ou grands, ayant passé un grade cette année.

Je vous souhaite de bonnes vacances. Nous nous retrouverons dès le mardi 2 septembre date de reprise des cours au dojo de Maisons-Alfort.

Amicalement.

Frank Dauvé