L’équipement

La pratique de l’aïkido s’effectue à mains nues mais également avec des armes, qui peuvent être vues comme le prolongement des bras. L’étude des armes est donc essentielle car elle est souvent l’origine martiale de la technique à main nue.

  • le keikogi (稽古着) :

keikogiIl s’agît de ce qu’on appelle  communément – et à tord – un kimono (qui est en réalité un vêtement traditionnel japonais). On parle de judogi pour le judo et de karategi pour le karaté. Littéralement, keikogi signifie « vêtement d’entrainement ».  Il se compose d’un pantalon et d’une veste en coton blanc, ainsi que d’une ceinture (obi (帯)). Similaire en apparence au judogi, le keikogi est en coton lourd et permet une bonne saisie sans risque de déchirement.

 

  • la ceinture (obi 帯) :

obiLa ceinture sert à fermer le keikogi. Si en judo il est commun de représenter le niveau du pratique par la couleur de sa ceinture, en aïkido, elle est blanche ou noire. La manière de nouer sa ceinture est tout un art même si un simple nœud peut faire l’affaire au début.

 

 

  • le hakama (袴) :

hakamaIl s’agit d’un pantalon large plissé (sept plis, cinq devant et deux derrière), muni d’un dosseret rigide. Il peut être noir ou bleu marine. Le port du hakama doit généralement être approuvé par l’enseignant. Le pratiquant portant le hakama a une responsabilité supplémentaire sur le tatami et se doit de montrer l’exemple aux pratiquants plus débutants. Originellement, il était porté par les nobles du Japon médiéval et notamment par les samouraïs.

 

  • les zōri (草履) :

zoriCe sont des sandales japonaises que l’on porte pour aller et sortir du tatami, pour éviter de se salir les pieds.

 

 

 

  • le bokken (木剣) :

bokkenLittéralement « sabre de bois », le bokken permet la pratique de l’aïkido avec des armes sans risquer de se couper. Il est de taille et de forme semblable au katana (véritable sabre japonais). Arme par excellence du kenjutsu, il permet l’étude de l’aikiken, qui est un ensemble de techniques pratiquées au bokken selon les principes de l’aïkido.

 

 

  • le  (杖) :

joBâton en bois d’une longueur de 1.28 mètre et d’un diamètre de 2.6 centimètres, il est utilisé pour la pratique de l’aiki-jō, composante de l’aïkido, où est étudié son maniement à deux, lors de katas, ou lors de désarmements à mains nues.

 

 

 

  • le tantō (短刀) :

tantoCouteau japonais dont la taille est inférieure à 30 cm, le tantō était principalement porté par les samouraïs. Pour la pratique, il est en bois et non tranchant.